Palieres

EXIGENCES REGLEMENTAIRES POUR LES PORTES PALIERES

Les portes palières doivent répondre aux exigences réglementaires concernant les performances Feu, Acoustique, Thermique et de Stabilité.

FEU

Les bâtiments à usage d’habitation sont classés en 5 familles, qui ont des exigences de performance au feu suivantes pour les portes palières :

Familles Exigence Feu

1ère famille : Habitations individuelles ou jumelées à deux niveaux au plus non compris caves et sous sols enterrés ou semi enterrés

aucune

2ème famille : Habitations individuelles ou jumelées à plus de deux niveaux habitables, habitations individuelles en bande, habitations collectives dont le plancher bas du dernier niveau est situé à moins de 8 m du sol.

PF 1/4h (E15)

3ème famille : Habitations n’entrant pas dans les catégories précédentes et dont le plancher bas du dernier niveau est situé à moins de 28 m du sol utilement accessible aux échelles aériennes des services de secours.

PF 1/4h (E15)

4ème famille : Habitations dont le plancher bas du dernier niveau est situé à plus de 28 m et à 50 m au plus du sol utilement accessible aux engins des services de secours.

PF 1/2H (E30)

GHA : Immeubles de grande hauteur (IGH) à usage d’habitation, dont le plancher bas du dernier niveau est situé à plus de 50 m du sol.

PF 1H (E60)

ACOUSTIQUE

Pas de valeur imposée sur la porte par la réglementation, mais celle-ci devra répondre à une performance fixée par le Maître d’ouvrage. (Cf réglementation acoustique)

STABILITE

Déformation des vantaux de porte dans des conditions d’exposition à des conditions atmosphériques différentes entre les deux faces. La définition des classes de stabilité permet de fixer les valeurs maximales admissibles permettant à la porte de conserver l’ensemble de ses performances. Pour les portes palières intérieures, on retiendra une classification minimale  : Climat B (Exposition Face 1 HR = 65% et T° = 13°, Face 2 HR = 30% et T° = 23°), Classe 2 (déformation comprise entre 2 et 4mm)

THERMIQUE

Pas de valeur imposée pour le bloc porte par la réglementation, mais celle-ci devra répondre à la performance fixée par le Maître d’ouvrage (CF réglementation thermique)

EXIGENCES REGLEMENTAIRES BLOCS PORTES RENOVATION

Dans le cadre des opérations de rénovation, il convient de distinguer deux types :

  • les rénovations lourdes faisant l’objet d’une demande d’autorisation de construire
  • les rénovations courantes, et opérations d’entretien, ne faisant pas l’objet de demande d’autorisation de construire.

Dans le premier cas, la réglementation applicable est celle valide à la date de dépôt de l’autorisation de construire, pour l’ensemble des agréments demandés sur le bloc porte ou la porte de rénovation.

Dans le deuxième cas, la réglementation applicable reste celle applicable à la date de dépôt initiale de l’autorisation de construire, avec obligation de remplacement par des produits ayant des performances au minimum équivalentes au produit remplacé.